Bubble surfing mantém distância social na programação

0
78

Conheça Alex Mangiarotti e Guillaume Mangiarotti. Eles são dois irmãos de Hossegor, na França.

Uma das recomendações de segurança do COVID-19[feminine L’ère est la distance physique et sociale. Mais comment l’appliquer au line-up des surfurs *

Alex et Guillaume ont trouvé un moyen de profiter des vagues sans risquer eux-mêmes et les autres d’être infectés.

Ils sont allés surfr dans une boule à bulles en plastique.

Ce n’était pas facile. Ils ont dû s’habituer au mouvement et affiner le moment de départ.

«L’idée est venue de voir des images humoristiques de personnes dans des bulles de rue pendant l’enfermement, comme moyen de respecter la distance de plus d’un mètre entre deux personnes», explique Guillaume.

Être prudent

Surtout, ils voulaient s’amuser et diffuser un message critique – respecter le règles d’accès à la plage car personne ne veut les voir fermés comme en Bretagne.

Et le bubble surfing est-il difficile à apprendre?

“Cela a fonctionné, mais c’est compliqué. L’oxygène est limité et il faut une deuxième personne pour arracher la bulle”, a ajouté Guillaume.

Alex Mangiarotti et Guillaume Mangiarotti sont connus dans les Landes pour leurs cascades amusantes – notamment en portant des costumes de Père Noël – ainsi que pour surfr sur de grosses vagues.

Donc si vous n’êtes pas claustrophobe et que vous avez quelqu’un avec qui frapper les vagues, le surf à bulles pourrait très bien être la meilleure option pour l’été .

Clique para avaliar este post!
[Total: 0 Média: 0]

DEIXE UMA RESPOSTA

Por favor digite seu comentário!
Por favor, digite seu nome aqui